Comment choisir une raclette ?

Dans les petites et moyennes entreprises, le nettoyage est très souvent effectué par le personnel interne qui doit s’absenter de son poste de travail pour nettoyer les locaux, prenant ainsi du temps sur des activités considérées comme ayant une plus grande valeur ajoutée. La raclette parabolique garantit un séchage parfait dès le premier passage, libérant l’opérateur plus rapidement, réduisant le risque de glissade et diminuant le coût total du service.

À quoi sert la raclette ?

La raclette est la partie arrière de l’autolaveuse, et sert à sécher le sol après le lavage. Lorsque la machine avance, de l’eau et/ou du détergent sont « pulvérisés » sur le sol. L’effet mécanique de la brosse aide à éliminer la saleté qui est absorbée par la solution de nettoyage, et qui doit ensuite être ramassée par la raclette. Après le passage de la raclette pour sol professionnel, la surface doit être propre, et il ne doit pas rester de taches d’eau et/ou de détergent.

Comment l’eau est-elle recueillie ?

La lame en caoutchouc de la raclette recueille l’eau comme une pelle à poussière, et en même temps, le système d’aspiration la fait remonter dans le réservoir d’eau sale. Un séchage parfait dépend d’un contrôle optimal de l’eau et de l’air.

Pourquoi l’essuie-glace parabolique est-il le plus efficace ?

Dans la raclette parabolique, il existe une relation mathématique entre la courbure des deux lames, de sorte que le même niveau d’aspiration est maintenu sur toute la surface de la raclette, contrairement à d’autres raclettes où l’aspiration est plus forte au centre et diminue sur les bords. L’image représente le mouvement de l’air à l’intérieur de la raclette parabolique : l’air passe par tous les points du sol touché et recueille ainsi toute l’eau en un seul passage, ce qui réduit le temps nécessaire pour nettoyer le sol et augmente la productivité.

Mais quand on éteint l’aspirateur ?

Lorsque la machine est arrêtée, l’eau qui n’a pas encore atteint le réservoir en raison de la gravité retourne sur le sol, et l’opérateur doit veiller à l’essuyer manuellement pour éviter de glisser et de créer de nouvelles saletés au cas où quelqu’un marcherait dessus et l’emporterait avec lui.

Est-ce suffisant pour affirmer qu’une raclette réduit les coûts totaux de nettoyage ?

Non. Il convient d’ajouter que le châssis de la raclette. la raclette parabolique est généralement fabriquée en aluminium très résistant, et il est équipé d’un système anti-rupture breveté qui, en cas d’impact avec un résidu solide, le libère automatiquement, réduisant ainsi la possibilité de dommages beaucoup plus coûteux pour la machine et la structure, et allégeant le budget pour l’entretien et les temps d’immobilisation. Et encore une fois : la rotation et le changement des feuilles se font sans outil.